La penderie

La blouse Scarlett de Laboratoire Familial

La blouse Scarlett de Laboratoire Familial

Comme c’est agréable de travailler à partir d’un patron pochette, sans pièces qui se chevauchent dans tous les sens et avec des indications de montage lisibles ! Voila ce que je me suis dit lors de la réalisation de la blouse Scarlett de Laboratoire Familial (après quelques projets issus de magazines de couture, dont le labyrinthique Burda).

Blouse Scarlett de Laboratoire Familial

 

Manche de la blouse Scarlett de Laboratoire Familial

Les explications sont par contre un peu succinctes mais on s’en sort facilement car les pièces du patron sont bien faites. J’ai rencontré une petit incohérence au niveau des manches : la notice indique de les fermer avant d’ajouter les empiècements du poignet. Dans la vidéo d’explication, l’empiècement est d’abord piqué à la manche puis le tout est fermé en une couture. C’est cette méthode que j’ai retenue. Pour une prochaine version, je pense entoiler l’empiècement du poignet pour lui apporter un peu de rigidité.

Les explications sont également assez vagues sur le montage de la bande volant mais j’ai apprécié chercher et décider par moi-même de la largeur des plis. Mis à part le petit moment de doute sur la manche, le montage de la blouse Scarlett a été vraiment rapide.

 

Col de la blouse Scarlett de Laboratoire Familial

Pour les finitions, j’ai choisi des boutons recouverts du même tissu que celui de la blouse. C’est un coton rayé, dégoté dans le bac des coupons bradés du Tissus Myrtille de Nantes. Il est tissé serré mais il reste assez fluide ce qui donne un joli tombé pour les manches.

Cette blouse Scarlett du Laboratoire Familial est aussi agréable à porter qu’à coudre. Il y a assez d’aisance au niveau des emmanchures pour être libre dans ses mouvements. Elle a un côté classique et structuré mais la bande volant lui apporte un petit twist. Je pense qu’elle peut s’accorder aussi bien avec des tenues classiques qu’avec des pièces plus décontractées.

C’est une très bonne première expérience des patrons de Laboratoire Familial et la robe Sixtine me fait déjà de l’œil !

 

Vous aimerez également

Article précédent
Article suivant

4 commentaires

  1. Reply
    Cha's Hands
    16 mai 2018 at 12 h 12 min

    Vraiment très jolie cette réalisation ! Je suis fan du rendu, et tu la portes très bien !

    1. Reply
      Muriel
      16 mai 2018 at 12 h 28 min

      Merci c’est adorable ! Je viens de voir ta dernière veste en Tweed, elle est magnifique. Cela donne envie de faire un tour au marché Saint-Michel à Bordeaux ce tissu !

  2. Reply
    Salma
    30 mai 2018 at 18 h 35 min

    Elle est très chic, j’adore !

    1. Reply
      Muriel
      30 mai 2018 at 19 h 06 min

      Merci Salma 🙂

Laisser un commentaire