La penderie

La petite jupe rose L’Usurpatrice

Couture jupe crêpe de polyester L'Usurpatrice

Avec les températures actuelles c’est l’occasion idéale pour sortir ma petit jupe légère L’Usurpatrice, réalisée pour mon site Pimpante Couture. Je l’ai cousue depuis un moment mais le printemps n’a pas été assez clément pour sortir avec.

La petite jupe rose L'Usurpatrice 1

Cette version est en crêpe de polyester et doublée dans un satin de polyester. Normalement, elle ferme avec une fermeture invisible. Pour celle-ci, j’ai posé une fermeture standard avec la même technique que l’invisible car je n’avais qu’elle en stock dans la bonne couleur.

La petite jupe rose L'Usurpatrice 2

Le crêpe est vraiment très fluide. On a une impression de liberté de mouvement formidable tout en ayant une certaine tenue de la matière. Je l’avais d’ailleurs utilisé pour le pantalon palazzo de Burda pour les mêmes raisons. En bonus : la matière ne froisse pas (contrairement au crêpe de viscose).

 

Les chutes du pantalon ont été suffisantes pour coudre la jupe. L’avantage d’avoir des petites jambes, c’est qu’on économise de la longueur ! L’Usurpatrice est vélo-compatible car elle a assez d’aisance au niveau des hanches et la partie près du corps tombe milieu cuisse, le volant au-dessus des genoux n’entrave pas le mouvement. Après une petite excursion à la Trinité-sur-Mer et tout ce sport (cyclisme de haut niveau), ma petite jupe et moi avions bien mérité une glace.

Vous aimerez également

Article précédent
Article suivant

Laisser un commentaire